E-reputation et e-commerce : quel impact sur mes ventes ?...

  On appelle e-réputation l’image numérique d’une personne, mais surtout d’une marque. Une image entretenue par tous les contenus en ligne qui la concerne (sur les réseaux sociaux, blogs, sites), aussi bien partagés par cette même marque que par un tiers. Il est alors aisé de comprendre que celle-ci peut être positive…ou négative et que, par conséquent, à l’époque où le e-commerce est omni-présent, cette e-réputation a un impact direct sur les ventes de la marque !     Quelle place pour la réputation d’une marque dans le parcours d’achat ?   Aujourd’hui, on peut tout faire par internet : discuter, se renseigner, prendre un rdv, et surtout, faire son shopping en quelques clics. Une facilité et une immédiateté qui représentent pour qui sait bien les exploiter une véritable source de business. Mais attention, cette force peut aussi se retourner contre vous : le meilleur moyen d’en tirer profit et de ne surtout pas la négliger. Bon à savoir :   88% des individus consultent des avis de consommateurs, des forums ou des blogs avant de réaliser un achat en ligne. 94% des consommateurs font confiance aux avis des autres consommateurs 96% mettent en exergue l’impact négatif que peut avoir l’e-réputation sur la décision d’achat   Retrouvez les résultats du sondage IFOP/Réputation VIP : l’influence de la e-réputation sur l’acte d’achat.   Pour le dire autrement, le parcours d’achat est devenu cross-canal et la réputation de votre marque aussi. Réseaux sociaux, forums, avis en ligne, crowdsourcing : l’internaute a, à sa disposition, une multitude d’outils pour l’aider dans sa décision – ce serait dommage de ne pas les prendre en compte !   Quel lien entre e-réputation et vente ?   Pour bien comprendre les enjeux d’une bonne e-réputation, il est essentiel de bien comprendre en quoi elle sera déterminante sur vos taux...

L’effet Von Restorff, la psychologie au service du marketing...

Nous l’avions rapidement abordé dans l’article « comment booster l’efficacité d’un e-mailing marketing » :  l’effet Von Restorff. Nous allons ici revenir plus en détails sur ses applications en marketing et communication. Ce principe attribue une meilleur mémorisation aux éléments qui se distinguent des autres… pour le dire autrement : comment utiliser la différence pour se démarquer ? Cet effet a été découvert par une psychiatre du même nom et est aujourd’hui très largement utilisé en communication, parfois même sans le savoir. En appliquant des pratiques simples vous pourrez booster l’impact de vos messages, avouez que c’est tentant ?   Von Restorff et le concept de « l’effet d’isolement »   Quand elle travaillait comme chercheuse postdoctorale à l’université de Berlin, Von Restorff a publié deux articles scientifiques. Le premier portait sur ses recherches de doctorat en 1933 et sur l’effet qu’elle a observé alors et qu’on appelle aujourd’hui l’effet Von Restorff. L’effet d’isolement, (sur lequel repose l’effet Von Restorff), avait déjà été étudié auparavant par plusieurs scientifiques. Aujourd’hui, tout événement qui sort de l’ordinaire ou qui peut être considéré comme « bizarre » est appelé communément l’effet de Von Restorff.     Malheureusement, la carrière de Von Restorff a fini assez mal. L’influence nazie commença à se faire sentir jusqu’au moment où tous les assistants ont été licenciés à cause de leur origine. Von Restorff s’est vue dans l’obligation de partir à son tour.   L’explication scientifique   Littéralement l’effet Von Restorff désigne : « l’effet montrant que la mémoire est meilleure pour un item qui se distingue des autres éléments à mémoriser. Cet élément se distingue ici des autres en fonction de son contexte immédiat. »  Comment l’expliquer ? L’idée derrière cela c’est que le cerveau humain retient beaucoup mieux les éléments saillants, ceux qui sortent de l’ordinaire, parce qu’il les perçoit comme...

Le syndrôme du « CA N’INTERESSERA PERSONNE », ou comment passer à côté du Storytelling...

Lorsqu’un nouveau client nous demande de faire un audit de sa communication externe, on en arrive souvent au même constat : « vous ne parlez pas assez de vous, vous ne partagez pas suffisamment ce que vous faites, de ce que vous êtes ». Vous savez, le fameux Storytelling, qui plairait tant à vos clients ? Mais voilà, nous sommes souvent confrontés à cette même réponse : « pour quoi faire ? », ou encore « ça n’intéressera personne ». Eh oui, force est de constater que ce qui représente pour nous une formidable richesse à exploiter est souvent perçu comme sans intérêt par les principaux concernés, et pourtant…   Le storytelling, ça marche… Alors pourquoi cette impression que « ça n’intéressera personne » ?   Je ne reviendrai pas ici sur les principes du storytelling et ses avantages, je l’ai déjà fait dans un précédent article sur l’histoire de marque – l’idée est plutôt de profiter de mes retours d’expérience pour réfléchir sur cette question : pourquoi des entreprises de plusieurs dizaines d’années d’existence estiment que leur histoire n’a pas d’importance ? Qu’est-ce qui les pousse à croire que leur marque se résume à leurs seuls produits ? Et surtout, pourquoi penser que leurs clients se désintéressent à ce point de leur quotidien ?     Premier élément de réponse : le manque de recul, le poids du quotidien   Pour m’imprégner d’un nouveau sujet, bien connaître un nouveau client et son univers, j’aime, lorsque c’est possible, me rendre sur place et visiter l’usine, les bureaux, bref : ressentir l’entreprise de l’intérieur.   Chaque fois, je me retrouve comme un enfant, émerveillé devant les grosses machines, les odeurs et les sons ambiants, j’observe avec curiosité et admiration le savoir-faire de chaque ouvrier, la décoration d’une salle de réunion ou que sais-je encore… tous ces éléments qu’on ne retrouvera jamais dans un...

Le zoning, ou l’art d’organiser son contenu...

« Axellescom, s’il te plait,  dessine moi un zoning »   Lorsqu’on crée un support de communication, print ou web, on peut avoir tendance (la tentation est forte) à se jeter sur de design avant même de se pencher réellement sur le contenu.  Par impatience pour les uns, parce que c’est plus facile de se projeter pour les autres… mais quelle que soit la raison, c’est une erreur : il ne vous viendrait pas à l’idée de passer à la déco de votre maison avant même d’en avoir fini les fondations (oui, chez axellescom on a beaucoup de clients dans le BTP alors forcément, nos métaphores s’en ressentent) : c’est exactement pareil pour vos sites web, brochures, mailings… Pour être sûr de se concentrer sur l’essentiel et de faire les choses dans l’ordre, nous proposons systématiquement à nos clients une étape préalable : le zoning.   Le zoning de contenu, c’est quoi exactement ?  Le ZONING est un schéma rudimentaire visant à définir les différents « blocs » d’une page, les informations qui doivent y figurer et leur niveau d’importance.   En d’autres termes, il s’agit d’un document « brut », non-designé, pour définir et positionner les différentes « zones » d’un document (page web, annonce presse, brochure…) et ses fonctionnalités. Pour une page web, une seconde étape est nécessaire, le « wireframing » : elle vise à détailler encore d’avantage le contenu de ces différents blocs, leur nature (image, vidéo…), l’emplacement des boutons, le fil d’Ariane… Dans l’usage et par souci de simplification, nous utilisons généralement au sein de l’agence le terme « ZONING » pour regrouper ces deux étapes – ce terme imagé étant souvent bien plus clair pour nos clients.   Un exemple de zoning   Si cela est encore abstrait, voici un exemple visuel de zoning réalisé pour une page web du site de l’agence. Alors...

8 points incontournables pour un site internet réussi !...

Une entreprise sans site internet, c’est comme un château sans la Loire, comme un rasta sans pétard, comme une normande sans armoire, comme Sherlock sans sa loupe et Tintin sans sa houppe (merci Thomas Dutronc pour la liste)… bref : si le nombre de sites web a dépassé le milliard, ce n’est pas pour rien. Eh oui, véritable levier de communication, votre site est un outil indispensable pour développer votre notoriété, présenter vos services, fidéliser vos clients ou en conquérir de nouveaux… mais attention, tous les sites ne se valent pas et ce serait une grosse erreur de limiter un site internet à son webdesign ! Nous avons recensé pour vous 8 points de vigilance à connaître pour bien choisir votre prestataire web et atteindre tous vos objectifs grâce à votre site internet !   8 points essentiels pour créer un site internet performant   1) Un socle technique fiable C’est la base qui va conditionner le bon fonctionnement et le bon référencement de tout votre site ! Plusieurs solutions existent (CMS développé, OPEN SOURCE…) mais quelle que soit l’alternative choisie, assurez-vous que votre prestataire maitrise réellement son sujet et sera en mesure de développer toutes les fonctionnalités dont vous pouvez avoir besoin. Vous n’y connaissez rien en technique ? N’hésitez pas à demander à votre agence quelques références pour voir son travail en condition réelle et ne pas vous limiter à une simple maquette ! (Vous souhaitez voir les réalisations axellescom ? Rendez-vous sur notre site !)   2) Un site 100% responsive Un site responsive est un site pensé pour un affichage optimal sur tous les terminaux, de l’écran d’ordinateur au smartphone, en passant par la tablette. Et croyez-nous, il ne s’agit pas là d’une simple coquetterie – vous auriez tort de penser que vous pouvez encore vous en passer : non seulement parce...

Nouveau site en ligne pour l’institut IFM3R !...

En 2010, l’IFM3R a sélectionné l’agence axellescom pour faire son site Internet et 6 ans après, l’Institut de formation en Masso-kinésithérapie et Pédicurie-podologie des Pays de la Loire nous a de nouveau fait confiance pour en réaliser une nouvelle version, mise en ligne en juillet 2016.   Un nouveau site en cohérence avec la dynamique de l’institut    L’IFM3R (Institut Régional de Formations au métiers de la Rééducation et de Réadaptation des Pays de Loire), anciennement IFMKPP, est très active sur son secteur comme pour ses étudiants et se veut une institution de référence en matière de formation professionnelle et universitaire. Les domaines de la pédicurie-podologie et masso-kinésithérapie évoluent très vite, avec des connaissances de plus en plus riches et des techniques perfectionnées qui demandent une véritable expertise.  Cela demande un renouvellement permanent et une dynamique tournée vers l’avenir, pour apporter aux professionnels de santé en devenir le bagage nécessaire pour réussir leurs premiers pas dans la vie active et prendre soin de leurs futurs patients. Dans cette optique, l’IFM3R a fait appel à l’agence axellescom (Nantes) en 2010 pour créer son nouveau nom, son identité visuelle, sa signalétique…et son site Internet. Ce renouveau a été très bien accueilli et aujourd’hui, le nouveau site de l’institut s’inscrit dans cette même démarche.   Zoom sur le nouveau site IFM3R   Pour le nouveau site IFM3R, évidemment responsive pour être accessible avec une lecture optimale depuis n’importe quel terminal digital, nous avons misé sur webdesign épuré, qui laisse la part belle aux visuels (shooting photo réalisé par l’agence) et aux contenus, avec une ergonomie simple pour faciliter l’expérience des visiteurs (étudiants, futurs étudiants, leurs parents et les professionnels de santé). Les internautes peuvent y retrouver des informations détaillées sur l’école, les métiers de pédicures-podologues et masseurs-kinésithérapeutes,  mais aussi : >...

Visit Us On FacebookVisit Us On PinterestVisit Us On TwitterVisit Us On Linkedin