Faire de la curation de contenu, à quoi ça sert ?

La curation de contenu est une pratique encore mal maitrisée par les entreprises et pourtant, intégrée à une stratégie webmarketing bien pensée, elle constitue un levier efficace pour booster à la fois la notoriété et l’image d’expertise de la marque.

Qu’est-ce que la curation de contenu ?

 

Avant d’aller plus loin, rien ne vaut une bonne définition. Selon la bible du contenu 2.0 Wikipédia, la curation de contenu est « une pratique qui consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du web pour une requête ou un sujet donné ».

Pour le dire autrement, il s’agit de parcourir le web pour dénicher de nouveaux contenus (articles, images, vidéos, sons…), de choisir ceux susceptibles d’aider ou d’intéresser les internautes concernés par ma thématique, puis de les partager avec eux – sur mon site (déconseillé, gare aux risques de duplicate content !) ou un support externe dédié à la curation de contenu (nous reviendrons plus loin sur les outils de curation à votre disposition).
En gros, cela revient à mutualiser le travail de sélection pour en faire profiter les autres, plutôt que de perdre de l’énergie en faisant tous la même chose dans son coin.

outils curation contenu

Ce n’est toujours pas clair ? Prenons un exemple concret !

Admettons que je m’intéresse au marketing (au hasard) : comment faire pour m’informer sur les nouveautés liées à cette thématique ? Plusieurs options s’offrent à moi :

1) Je passe mon temps à errer sur le web et décortique un à un tous les articles jusqu’à en trouver un quoi soit vraiment intéressant. Possible, mais très long !

2) Je laisse quelqu’un faire le travail à ma place et me contente de lire les articles qu’il a sélectionné, comme par exemple ce scoop it « marketing – communication ». En ce faisant, je reconnais à « l’auteur » une expertise dans le domaine qui m’intéresse, j’estime pouvoir lui faire confiance et considère qu’il aura lu et vérifié le contenu des infos qu’il publie (vous voyez où je veux en venir ?).

En effet, il y a sur Internet beaucoup de contenu produit et on le sait, quantité ne rime malheureusement pas toujours avec qualité. Chaque recherche nécessite donc impérativement une étape de tri, de sélection (même si Google nous aide quand même pas mal) avant de trouver le sujet qui nous convient vraiment : on comprend alors aisément l’intérêt de déléguer cette étape pour gagner en temps et en efficacité.

 

Devenir un super curateur !

Vous l’aurez compris, pour que votre entreprise tire profit de la curation de contenu, il ne s’agit pas seulement de « suivre » des spécialistes (même si cela reste incontournable et très utile), mais de faire vous-même de la curation pour être reconnu comme expert dans votre domaine et être suivi à votre tour pour en faire profiter vos clients et vos éventuels prospects (qui on vous le souhaite, deviendront vite vos clients). C’est ce qu’on appelle devenir un curateur !

 

Quelle différence entre « faire de la veille » et « faire de la curation » ?

A première vue, les deux pratiques se ressemblent et en effet, il existe entre elles de nombreuses similarités : choix des sources, collecte, sélection de contenus, diffusion…

Dans les deux cas, il s’agit de rôder sur le web (ou ailleurs) pour dénicher des infos, nouveautés ou autres actualités sur une thématique donnée, puis d’en faire une sélection à partir d’un critère de pertinence.

Visuel veille

Des objectifs différents

C’est ensuite que les objectifs se différencient : pour la veille, vous êtes à l’affut sur les thématiques ou infos qui VOUS intéressent, tandis que dans une logique de curation, vous sélectionnez les contenus pertinents pour les internautes avec qui vous les partagez.

 

Des contenus enrichis

En tant que curateur, vous pouvez partager les contenus sélectionnés tels quels, mais aussi les enrichir avec un titre, une description, un commentaire, voir y exposer votre point de vue, pour qualifier le lien que vous mettez en avant. Et c’est vraisemblablement là que la curation de contenu prend son sens, avec un rôle prépondérant de l’humain (vous) dans le processus d’accès à l’information (vs moteurs de recherche ou autre flux d’infos automatisés par exemple).

 

En résumé, pourquoi faire de la curation de contenu, quels avantages ?

 

On peut légitimement se poser la question. Dans ce débat très intéressant sur « la curation, réelle plus-value ou aspirateur à contenus ? », Jérôme Deiss, chargé d’édition numérique pour France télévision explique que « la curation consiste à remettre le regard et le geste humain au cœur du web ».

Mais au-delà de cette valorisation humaine gage de qualité, quel avantage pour votre stratégie inbound marketing et donc, pour votre entreprise ?

 

Moins cher que de créer son propre contenu : cela ne veut évidemment pas dire que vous pouvez complètement vous en passer (si vous ne faites que partager des contenus existants, vous allez lasser vos lecteurs), mais faire de la curation est beaucoup plus rapide. Vous pourrez plus rapidement rentabiliser votre temps en contextualisant le contenu collecté plutôt qu’en produisant le votre à chaque fois.

 

– Un gain de temps pour vos clients et prospects…pour vous rendre indispensable ! L’idée est la suivante : vous cherchez et faite la sélection pour eux en leur apportant directement sur un plateau le contenu qui les intéresse… dès qu’ils auront pris conscience que cela serait bien plus rapide de vous laisser faire le travail et de s’en remettre à votre expertise plutôt que de perdre leur propre temps dans des recherches chronophages, ils auront alors le reflexe d’aller directement sur votre plateforme de curation.

 

 – Une expertise reconnue. Scoop it (célèbre outil de curation de contenu) signe « you are the content you publish », en ajoutant dans sa description « discover, curate and publish great content to get visibility online ». Tout est dit. A travers votre sélection vous transmettez votre regard, vos valeurs, votre état d’esprit et donc, qui vous êtes !

Cela est forcément très bénéfique pour votre image, mais attention : ne faites pas l’erreur de partager des articles que vous n’aurez pas lu juste pour remplir votre page, ou parce que vous trouvez le titre intéressant… votre lectorat peut le faire lui-même ! Votre vraie valeur ajoutée réside dans la pertinence de votre tri, les internautes qui vous suivent vous font confiance et attendent de vous de la rigueur, ne les décevez pas.

 

Facile à mettre en œuvre : des outils de curation tout fait existent, vous n’avez plus qu’à vous les approprier !

 

Quels outils de curation de contenu choisir ?

 

 Il existe de nombreuses plateformes dédiées à la curation de contenu, toutes (ou presque) aussi performantes : il s’agira essentiellement de déterminer lesquelles seront les mieux adaptées à votre secteur d’activité et au contenu que vous souhaitez partager.

Les outils de curation incontournables

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive, mais vous permettra d’être guidé pour faire votre premier pas dans le monde merveilleux de la curation.

 

Scoop it et Paper.li : l’idéal pour créer et partager sa veille d’information (articles ou vidéos) avec une publication sur un « journal » organisée en thématiques, à partir des mots-clés que vous avez choisis.

curation contenu scoop it

Pinterest : outil de curation spécialisé dans l’image et surtout, un outil puissant au service de votre image de marque (n’oublions pas que le référencement des images est beaucoup moins concurrentiel et qu’une image bien nommée/légendée peut vous apporter simplement du traffic).

pinterest capture

Pearltrees propose de « cultiver vos intérêts » avec une organisation intelligente des contenus issus du web.

pearltrees visuel

 – Flipboard :   parfait pour faire de la curation sur mobile ou tablette, avec un usage très simple et une ergonomie optimisée, fortement inspirée des interfaces magasines.

 Flipboard capture

 

 

Vous pouvez également découvrir d’autres outils sur cet article qui recense 15 incontournables de la curation de contenu.

Vous n’arrivez toujours pas à faire votre choix ? Avant de vous lancer, n’hésitez pas à consulter le tableau comparatif de socialcompare sur les outils de curation de contenu.

social compare curation

social compare curation