GOOGLE PENALISE LES SITES NON RESPONSIVE

Selon les informations qui transpirent dans les milieux autorisés, le 21 avril 2015 Google pénaliserait les sites non responsive. Essayons d’y voir un peu plus clair…

La rumeur courrait et au cours du dernier SMX West (Search Marketing Expo), Garry Illyes (Webmaster Trend Analyst de Google)  apportait quelques explications complémentaires. Gary n’a pas spécifiquement indiqué que Google pénaliserait les sites non “Mobile Friendly” mais précisait que le 21 avril avril serait une date importante pour les sites qui ne seront pas adaptables ou mobiles. A priori pas de problème de déclassement pour les recherches en Desktop mais sous entendu, sans doute un impact sur les recherches mobiles.

Qu’en penser ?

Il faut se rendre à l’évidence, Google souhaite accorder une place importante aux sites qui facilitent la navigation pour tous les internautes quels qu’ils soient. Nous avions déjà assisté au déclassement des sites trop lourds ou trop lents, puis en juillet dernier à la mise au rencart des sites en flash, pas de raison que Google ne poursuive pas sa quête Ergonomique en faisant la chasse  aux sites non visibles ou mal affichés sur les smartphones et autres tablettes.

Quelques éléments supplémentaires pour étayer cette idée :

1- La page de support de Google https://support.google.com/webmasters/answer/6101188 indique clairement “l’ergonomie mobile est maintenant indiquée pour des résultats de recherche optimaux. En d’autres termes, les résultats de recherche que voient les mobinautes doivent diriger vers du contenu qu’ils peuvent utiliser”. On a d’ailleurs pu voir fleurir quelques indications dans les SERPs sous forme d’une icone “mobile” devant les sites optimisés ou des indications claires de Non Affichage sur les mobiles sur les sites non conformes.

2- Google a mis en place il y a quelques jours un Kit de démarrage s’affichant comme une référence pour le développement de site en Responsive Design.

3- Ou encore un outil pour tester la bonne adaptation des pages au format mobile.

Une conclusion qui s’impose

A l’évidence Google a préparé l’assaut final contre les sites qui ne seraient pas correctement visibles sur mobile. Il y a peu de chance que ces sites soient déclassés et encore moins blacklistés mais à minima ils devraient être relégués aux oubliettes dans les SERPs affichés sur mobiles. Lorsque l’on sait l’accroissement vertigineux de la navigation sur mobile par rapport au desktop, il devient urgent pour son SEO de faire labelliser son site “Mobile Friendly”.

 

Dernières infos à jour : la Hangout de Google.