Close
Publipostage : les questions à se poser pour bien préparer son mailing adressé

Publipostage : les questions à se poser pour bien préparer son mailing adressé

 

choix_enveloppe_mailingAvant de vous lancer dans la création d’un mailing adressé, il est indispensable de bien connaître les contraintes techniques liées à sa fabrication pour éviter ainsi de mauvaises surprises avec le routeur !

Voici une liste, non exhaustive, des questions « réflexes » à se poser pour un publipostage réussi !

 

Quelle enveloppe pour quel usage ?

 

Le format

 

Si vous partez sur une petite quantité de mailings, oubliez le sur-mesure : il vous faudra alors composer avec les formats standard d’enveloppe. Pensez donc à vérifier la compatibilité du format fini que vous souhaitez pour votre mailing avec les formats d’enveloppes proposés en standard.
Bon à savoir : Plus le format sera standard, plus vous aurez de choix dans les couleurs.

Si, au contraire, vous partez sur des quantités élevées, vous pouvez peut-être envisager une fabrication spéciale d’enveloppe et donc adapter son format à votre mailing pour laisser libre court à votre créativité et vous démarquer !

 

La fermeture

 

Pour une mise sous pli automatique chez le routeur, choisissez une enveloppe mécanisable PTG (patte trapèze gommée) .
Dans ce cas, prévoyez aussi une largeur d’enveloppe un peu plus importante que celle des documents qui y seront insérés (20 mm environ) pour faciliter l’insertion.
Pour une mise sous pli manuelle, choisissez une enveloppe avec patte autocollante

 

Avec ou sans fenêtre ?

 

En fait, la question à se poser est : y a-t-il une lettre ou un document porteur d’adresse à l’intérieur ?
Les dimensions standard d’une fenêtre sont comprises entre 40 x 100 mm et 55 x 100 mm. Renseignez-vous sur le format précis auprès de votre fournisseur. Vous pourrez ainsi reporter cette zone sur votre document porteur d’adresse.

 

Une impression sur vos enveloppes ?

 

attention_probleme_mailig

On ne peut pas tout inscrire sur le recto d’une enveloppe !
S’il y a une impression prévue dessus, il faudra tenir compte, en amont, des contraintes du fournisseur et des contraintes postales.
Entre autres : le blanc tournant nécessaire à la prise de pinces pour l’imprimeur, l’espace autour de la fenêtre à laisser vierge pour la Poste, etc…Pensez à vous renseigner avant de démarrer votre créa 🙂

 

gabarit enveloppe 110 x 220 mm DL
Exemple de gabarit d’enveloppe 110 x 220 mm

 

Qui récupère les courriers non distribués ?

 

Souhaitez-vous inscrire l’adresse de l’expéditeur sur l’enveloppe ?
Si non, les NPAI (courriers non distribués) retournent par défaut directement chez le routeur, où ils n’y seront pas conservés…

 

Vous avez d’autres documents personnalisés dans votre mailing adressé ?

 

Les champs à personnaliser

 

Pensez à envoyer un modèle au routeur, en amont de la fabrication, pour connaître les éventuelles contraintes techniques.

Entre autres :

choisir un papier adéquat à la personnalisation : type offset laser ; pas de papier avec pelliculage par exemple.
tenir compte du format du document à personnaliser : est-il compatible avec les machines du routeur ?
identifier la typo (caractères et corps) souhaitée pour la personnalisation du doc et la communiquer au routeur; celui-ci ne pourra pas forcément utiliser la même mais pourra tenter de s’en approcher – dans tous les cas, cela doit être anticipé.

 

attentionDans les quantités communiquées à l’imprimeur, prévoir, la passe nécessaire au routeur pour la personnalisation  = augmenter votre quantité de 3 à 5% en moyenne.
Demandez toujours un bon à tirer (BAT) auprès du routeur pour vérifier le calage, la typo…une fois les paramètres précédents vérifiés.

 

Et pour la mise sous pli ?

 

Avant la mise en production, prévoyez aussi d’envoyer au routeur un justificatif du sens de pliage des documents et une indication sur l’ordre d’insertion des documents si plusieurs sont à insérer dans l’enveloppe

 

Comment optimiser mon fichier de contacts ?

 

fichier_contacts_routage

 Le fichier de contacts

 

Vérifiez le contenu de votre fichier Excel avant son envoi au routeur :
les champs / colonnes du fichier doivent être correctement renseignés car ils seront imprimés tel quel; le routeur n’interviendra pas sur le contenu de ce fichier …
Les colonnes du fichier sont idéalement identifiées comme ceci:

« civilité / nom / prénom » (3 premières colonnes dans votre fichier)

« adresse 1 » (4eme colonne)

« adresse 2 » (5eme colonne)

« adresse 3 » (6eme colonne)

« code postal / ville » (7e et 8eme colonne )

Le bloc d’adresse une fois imprimé se compose des 5 lignes ci-dessus.
La quantité de contacts doit, bien entendu, être égale à la quantité de documents imprimés et fournis au routeur.

 

attentionSi vous avez plusieurs fichiers Excel, pensez à les fusionner avant de les envoyer au routeur : vous ferez des économies (le routeur facture un forfait de « prise en charge du fichier » par fichier traité). Pensez également à ajouter dans votre fichier client, une ligne d’adresse à votre nom afin de recevoir un justificatif du mailing envoyé à vos destinataires

 

Comment estimer le tarif postal de mon mailing ?

 

Le tarif d’affranchissement

 

Le prix unitaire d’affranchissement d’un courrier dépend :
– de sa tranche de poids,
– du nombre d’envois,
– du/des départements de destination si il y a lieu d’avoir des regroupements
– du temps d’acheminement souhaité, plus ou moins urgent

Pour en connaître le montant exact, il faut donc communiquer au routeur tous ces éléments : le poids de chaque document qui compose le mailing ; le nombre d’envois, avec leur répartition par adresse.

 

tarif_affranchissement

N’oubliez pas que le grammage du papier choisi pour vos supports a une répercussion sur leur poids : donc sur le prix unitaire d’affranchissement.
L’affranchissement se règle, en principe, avant le dépôt poste du courrier par le routeur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close